Poker pas à pasLes stratégies pour jouer au poker

         poker 50 gratuit
WPT

Vous avez appris dans les sections précédentes du guide du poker : les mains du poker, les règles du texas holdem, les différents types de mises, les différents profils de joueurs et la manière dont ils jouent. Nous allons maintenant vous proposer une stratégie de base assez simple à adopter.

Stratégie de base du poker Texas Hold'em

Nous vous avons déjà expliqué qu'il fallait jouer serré agressif. Dans la stratégie que nous adoptons nous tiendrons compte de l'endroit où vous vous trouvez sur la table ainsi que bien évidemment de la main de deux cartes qui vous aura été distribuée preflop. Il est clair que si vous avez AA KK QQ ou AKs assortis (s signifie de même couleur, exemple : deux coeurs) vous pouvez relancer quelquesoit votre position sur la table (début de parole, mileu de parole ou fin de parole).
Mais pour les mains moins fortes, il faudra distinguer votre position sur la table. Nous partiront du principe que vous jouez sur une table de 10 personnes. Nous allons disséquer les manières de jouer à adopter au préflop, au flop, au turn et à la river.




Comment jouer le preflop ?

jeu preflop en début de parole

Le début de parole correspond aux trois places qui suivent la grosse blind.
Dans cette position vous êtes un des premier à parler, ne vous lancez donc pas avec une main plutôt moyenne comme J10 ou 22, vous serez facilement battu si un de vos adversaire situé après vous relance.
Vos adversaires en jouant après vous auront une meilleure vision du jeu, si l'un d'eux choisit de relancer c'est qu'il a certainement une bonne main. Il vaut mieux donc ne pas jouer et ne pas perdre bêtement une mise pour avoir voulu jouer avec une main faible.

Les mains que je vous conseille de jouer en début de parole sont donc : AA KK QQ AKs JJ 1010 99 88 AQs 77

Vous pouvez vous permettre de relancer et/ou suivre une relance forte avec : JJ QQ AK KK AA

Avec 1010 ou moins et jusqu'à 77 ne suivez que la mise de départ ou légèrement plus.

jeu preflop en milieu de parole

Les positions de milieu de parole correspondent à la 4eme, 5eme et 6eme place après la grosse blind.
En milieu de parole, vous pouvez déjà voir la tendance de la partie puisque les trois premier ont déjà parlés.
Par exemple si un des joueurs de début de parole a suivi ou relancé il doit avoir une bonne main, il faudra être donc prudent. Il faudra ausi être prudent car vous avez encore des adversaires quiv ont parler après vous.
Si il n'y a pas eu de relance Vous pouvez jouer : A10s AJ KQ 77 66
Relancez avec : JJ QQ AK KK AA
afin de réduire vos adversaires éventuels.

jeu preflop en fin de parole

La fin de parole correspond au bouton ( donneur virtuel ) et l'avant bouton à sa droite.
Vous êtes les dernier à parler et savez donc ce qu'on fait vos adversaires et combien il reste de joueurs en jeu.
vous pouvez jouer : 22 33 44 55 KJs K10s QJs J10s A10 KJ QJ J10.
Si il reste 5 ou 6 joueurs il vaut mieux jouer une consécutive assorties plutôt que non assorties : 109s plutôt que QJ)
Si personne n'a relancé avant vous, Vous pouvez relancer et suivre avec les même mains qu'en position intermédiaires.

En position de blindeur

En tant que Blindeur ( Blind ou Big Blind ), vous parlez en dernier, vous savez donc combien de joueurs ont décidé de jouer la partie.
Par ailleurs, vous avez déjà dû placer une mise initiale cela vous coutera donc moins cher de suivre pour voir le flop, vous pouvez donc jouer des cartes marginales comme : 78s 10Js.
mais là où les choses se corsent, c'est au moment du flop puisque étant Blind ou grosse blind, vous êtes le premier ou le deucième à devoir parler !




Comment jouer le flop ?

Le flop est le moment où voyez ou non la force de votre main. Si le flop affiche K-7-2 ( dépareillé, de trois couleurs différentes ) et que vous ayez K-J, vous etes en bonne posture puisque vous avez la paire supérieur ( votre roi + celui du flop ) avec un kicker de bonne facture ( le kicker : Deuxième carte utilisée pour soutenir la meilleure carte ).
Mais si le flop ne vous arrange pas ( reprenons le cas de votre main K-J ) flop : 5-6-7 ( dont deux cartes de la même couleur ), n'insistez pas et jeter votre main à la moindre mise adverse. En effet dans ce flop il y a trop de possibilité de quinte et/ou couleur pour vos adversaires, sauf si bien entendu votre K-J est assorti aux deux cartes assortis du flop auquel cas vous pouvez vous permettre de suivre une mise ou une relance moyenne, en espérant toucher votre cinquième carte à couleur au tournant. N'oubliez pas que le flop dévoile à 70% la valeur de votre jeu, ce qui est donc une indication pour la suite du jeu.
Faites aussi attention : si vous avez A-x ( x étant n'importe quels cartes ) du style A-5 et que le flop dévoile : A-J-8, vous avez la paire supérieur mais avec un kicker faible. Donc si plusieurs personne mise pour aller jusqu'au tournant ( turn ), attendez vous à affronter un A-10 ou A-K ( voir J-8 ), ce qui veut dire que vous etes déjà battu...
Pensez toujours à votre kicker et demandez vous s'il à ses chances. Vous avez effectivement la paire supérieur sur ce coup mais votre adversaire aussi mais avec un kicker supérieur ( A-10 ou A-K ) ce qui veut dire que vous perdez ! Son kicker étant supérieur au votre.

Autre exemple :

Flop : 9 - 10 - Q

Vous possédez A - Q

Vous possédez la paire supérieure mais il y des possibilistes de suite ( quinte ) ou de couleur ( flush ) pour vos adversaires.
Il faut donc leur couper l'herbe sous le pied en misant ou relançant fortement afin de restreindre leurs envies de voir plus loin pour toucher leur jeu. Il faut casser leur cotes financières et leur faire penser que vous avez déjà fait votre suite par exemple. Par contre, si un ou deux adversaires sur relance, attendez vous à ce qu'ils aient déjà touché leur suite ou espère desesperement toucher leur suite ou couleur à la prochaine carte. Dans ce cas, abandonnez le coup, ce peut être trop dangereux, vous n'etes certainement plus favori pour la victoire.
Les cartes allant de 9 jusqu'à l'As sont les cartes qui sont le plus souvent jouées, donc il est fort probable que vos adversaires, après une surrelance, aient touché leur jeu. Ce n'est plus votre interet de suivre.

Mais sur un flop : 7 - 3 - Q

toujours avec votre main : A - Q

vous avez la paire supérieur avec le meilleur kicker. Pas de suite ou couleur à l'horizon donc vous partez confiant. Vous pouvez attendre le tournant pour jouer agressivement mais il est inutile de prendre des risques. Vous pouvez déjà arracher le pot des maintenant en miser à 75% du pot ( si le pot est à 10$ - miser 7,5$ c'est la mise standart pour faire comprendre que vous avez quel que chose de fort et qu'il est inutile de suivre ... )




comment jouer le turn ?

Au turn, les mises augmenteront par rapport à celles du flop. Au limit, elles seront du double et au sans limite, elles seront habituellement plus élevées qu'au flop.
C'est a ce moment là qu'il faut bien faire attention à ce que l'on fait. Calculer la cote du pot devient nécessaire pour savoir si le fait de continuer est rentable ou non.
Si vous avez une bonne main, c'est le moment de la rentabiliser et forcer les autres à miser plus ou à se coucher et remporter le pot. Mais attention : si un adversaire relance à se moment là, il est fort probable qu'il ai touché son jeu ( couleur ou suite, brelan etc...) évaluez donc bien la force de votre jeu et prenez la décision adéquat ! Suivre - relancer ou vous coucher c'est à vous de voir selon ce que vous avez pu constater dans la façon de jouer de cet adversaire.
En tant que novice du poker, mieux vaut ne pas pousser votre agressivité trop souvent au tournant, vous deviendrai trop prévisible, à utiliser donc que de temps à autres afin de ne pas nuire à vos profits futur.




comment jouer la river ?

Sur la rivière, la situation s'eclaire déjà plus, puisque toutes les cartes sont presentes et l'on peut réellement discerner la valeur de son jeu et de celui des adversaires. Une couleur est elle possible ? une suite ? un carré ? Selon la façon de jouer de vos adversaires et votre jeu à vous, vous pouvez prédire à peu de choses près quelles sont vos chances de remporter le coup.
Si vous avez A - K et que la rivière donne : K-8-2-5-9 ( avec quatre couleurs différentes ), vous avez la paire supérieur avec le meilleur kicker, sans danger de suite ou de couleur. Selon comment aura misé votre adversaire, vous pouvez deviner qu'il n'a pas grand chose. Au pire la paire max aussi mais avec un moins bon kicker ( Ex : K-Q ).
Mais méfiez vous il peut aussi avoir touché une double paire ( avec une main comme K-8 ). A vous de bien discerner sa façon de miser à cet instant. Une petite mise peut etre un signe de faiblesse et il essaye de vous chasser sans prendre trop de risque. Si vous n'etes pas sur de vous et que vous etes le premier à parler, passer ( check ) afin de voir comment va se comporter votre adversaire et agissez en conséquence.
S'il passe aussi vous allez donc à l'abattage et comparer vos cartes respectives, mais s'il mise, certainement par depit pour "arracher le coup", vous pouvez toujours le relancer et ainsi le faire coucher pour prendre le pot à sa place.
Mais avec un flop comme : K-Q-J-10-6, il y a de fortes chances que votre adversaire fasse sa suite ( un 9 ou un As lui suffirait, donc deux des cartes les plus jouées ). A vous ensuite de voir si vous "voyez" votre adversaire sur une suite ou pas, afin de ne pas miser inutilement et perdre plus de jetons ( ou d'argent ).

freeroll poker